Troisième rendez-vous pour la cautérisation des cheveux









Bonjour tout le monde,



Un peu dans le genre d'Yves Duteil, avec son titre paru en 1979 "j'ai la guitare qui me démange", je peux également dire avec le sourire aux lèvres :
"j'ai le ciseau qui me démange" !
J'ai bien du mal à résister à l'envie de couper régulièrement mes cheveux, car j'aime la sensation de pointes coupées net et percevoir leur épaisseur entre mes doigts.

Avant de

Publicar un comentario